Investir dans l’immobilier en Thaïlande

Comment acheter un appartement ou une maison en Thailande avec succès?

Que ce soit pour de l’investissement locatif, s’installer ou prendre sa retraite en Thaïlande, le marché local regorge d’opportunités, à condition de bien connaître les règles et les pièges à éviter.

La Thaïlande, nouvel eldorado pour l’investissement immobilier

Certains investisseurs font le choix de se tourner vers l’immobilier en Thaïlande, ce marché bénéficie en effet de meilleures garanties locatives en comparaison avec l’immobilier européen.
La Thaïlande est un pays magnifique ou il fait bon vivre et où il existe de nombreuses opportunités dans l’immobilier. Cependant, les lois et la culture locale peuvent créer une part de risque significatives pour les investisseurs étrangers. Jean-Marc Goossens est un avocat international spécialisé dans les lois en investissement immobiliers en Thaïlande et vous permettra d’acheter et de protéger votre achat de terrain, appartement ou maison.

VOUS SOUHAITEZ DES CONSEILS ?

N’hésitez pas à contacter Jean-Marc Goossens, avocat, pour parler de votre projet.

+32 475 525 952 (Belgique) ou ENVOYER UN MESSAGE

Les avantages de l’investissement immobilier en Thaïlande

Les employés de ce restaurant chic de la région d’Isan (nord est de la Thaïlande) travaillent chaque jour de 10 heures du matin à minuit pour 300 Baths par jour, c’est à dire environ €7,5/jour.
Vivre et prendre sa retraite en Thaïlande permet de s’accorder ce qui constitue le luxe extrême / hors de prix en Europe : Du personnel tel qu’aide ménagère à demeure, femme de ménage, majordome, cuisinier(-ère), jardinier(-ère), chauffeur, etc. Et avec en prime le soleil toute l’année et le sourire légendaire de ses habitants.
Avouez que c’est une perspective nettement plus réjouissante que de passer ses dernières années dans une maison de repos / de retraite en Europe.

Les difficultés

Il n’y a évidemment pas que des avantages :
– Distance avec la famille restée en Europe / France / Belgique.
– Problèmes de communication : le Thaï est une langue extrêmement compliquée à apprendre pour un occidental.
– Bien que des solutions existent, difficultés à être propriétaire d’un bien immobilier.
– Nécessité d’avoir un visa pour résider en Thaïlande.
Nul endroit dans le monde n’est parfait et il s’agit toujours de bien peser les avantages et les désavantages d’une vie à l’étranger avant de prendre une décision définitive. La Thaïlande est parfois considérée comme une destination lointaine pour “petits budgets” vu le coût de la vie qui y est nettement inférieur à celui des pays européens. Le royaume du Siam peut cependant aussi être une destination de très grand luxe pour plus gros budgets qui pourront ici pleinement profiter de leur fortune.

Les pièges à éviter

Afin d’éviter que les terres de leur beau pays ne soit achetées par des étrangers au pouvoir d’achat souvent très supérieur à celui de ses habitants, une loi thai stipule que tout terrain privé doit appartenir à 51% au moins à un ressortissant thai.
Pour un étranger désirant acquérir de l’immobilier en Thaïlande il existe plusieurs possibilités pour satisfaire à cette condition :

Pour acheter un appartement c’est plutôt simple : Il suffit d’acheter un appartement dans une copropriété dont au moins 51% des appartements ont préalablement été vendus à des Thaïlandais.

Pour acheter ou faire construire une maison il y a plusieurs solutions :

1. Acheter via une société constituée en Thaïlande avec au moins un associé thaï qui détiendra au moins 51% des parts mais dont les statuts vous octroient tout pouvoir de décision. Bien que possédant la majorité des actions, votre associé thaïlandais ne pourra rien décider (vente, location, etc). Cette solution est cependant parfois contestée par les autorités thaïlandaises.

2. De nombreux étrangers se marient avec un(e) thaïlandais(e) et achètent le bien immobilier avec leur conjoint.

Acquisition d’un bien immobilier par mariage avec un(e) thailandais(e), comment protéger son investissement?

Pour protéger son patrimoine personnel dans le cadre d’un achat immobilier en Thailande via mariage, votre avocat spécialisé peut vous aider à mettre en place certaines techniques comme par exemple:
– Avant le mariage, faire rédiger par un avocat un accord prénuptial (Prenuptial Agreement) qui fera l’inventaire précis de tous les biens mobiliers et immobiliers de chacun des futurs époux et qui va prévoir une séparation complète de biens en cas de divorce. Ceci protégera le patrimoine de chacun des futurs époux mais pas la maison à acheter ou à construire.
– Pour une maison déjà construite : Si les fonds proviennent uniquement du futur époux étranger, il fera une donation de 51% du prix total terrain + maison à son (sa) conjoint(e) thaïlandais(e).
– Pour une maison à construire : Si les fonds proviennent uniquement du futur époux étranger, il fera une donation de 51% du prix du terrain uniquement à son (sa) conjoint(e) thaïlandais(e). Dans ce cas il fera établir le permis de construire à son nom exclusif car c’est uniquement le sol qui est protégé par la règle des 51%. La maison sera la propriété exclusive du conjoint étranger.
– Pour le terrain (maison à construire) ou pour le terrain et la maison (maison déjà construite) le(a) conjoint(e) thaïlandais(e) signera un bail de 30 ans (renouvelable) au profit du conjoint étranger au moment de la réception de la donation. Le conjoint étranger sera donc propriétaire de 49% et aura un bail de 30 ou 60 ans sur les 51% restant. Il pourra donc occuper ou donner le bien en location pendant une période totale de 30 ou 60 ans au total, ce qui est bien suffisant dans la plupart des cas. La seule restriction sera qu’il ne pourra pas vendre, donner ou léguer le bien sans l’accord de son(sa) conjoint(e) thaïlandais(e).
– Il est possible aussi de se protéger en prévoyant une répartition de 49% pour le conjoint thai, 49% pour le conjoint étranger et 2% à un second ressortissant thai proche du conjoint étranger. 51% appartiendront donc à des ressortissants thaïlandais mais chacun séparément ne pourra rien décider…

Soyez accompagné d’un avocat spécialisé en droit immobilier thaïlandais
Notre cabinet de conseil juridique francophone Jean-Marc Goossens est spécialisé en investissement immobilier en Thaïlande, notamment à Bangkok, Hua Hin, Pattaya, Phuket et Samui. Avec une présence locale reconnue depuis plus d’une décennie, nous vous conseillons dans tous les aspects de votre démarche. Pour un investissement immobilier rentable et serein en Thaïlande, reposez-vous sur notre savoir-faire et notre engagement à vous satisfaire.
N’hésitez pas à contacter Jean-Marc Goossens pour obtenir plus d’informations concernant l’investissement immobilier en Thaïlande.

By |2018-12-12T14:53:07+00:00December 12th, 2018|Uncategorized|